dimanche 31 mars 2013

Mon bilan lecture de mars


Une lecture, un avis court, une note !
Pour lire mes avis détaillés (quand il y en a) sur chaque livre, cliquez sur le titre.

Si le mois a plutôt mal débuté (ce n'est vraiment pas dans mon habitude d'abandonner un livre), je me suis assez bien rattrapée grâce à de superbes découvertes : j'ai lu 6 livres2 comics et 1 manga.



Les lunes de Barcelone de Javier Calvo
L'univers glauque, repoussant, les personnages très antipathiques et l'intrigue alambiquée, difficile à comprendre m'ont poussée à ne pas terminer ce livre.
Abandonné



Un thriller français qui semblait prometteur, mais dont l'intrigue peu originale, le personnage principal peu attachant et le style assez pauvre m'ont déçue.
Ma note : 10/20



Un énorme coup de coeur ! Ce roman drôle et décalé m'a redonné la pêche pour longtemps !
Ma note : 20/20



Cette nuit-là de Linwood Barclay
Une bien agréable surprise que ce thriller addictif qui balade le lecteur au coeur d'une intrigue archi-bien construite, dont on ne devine rien jusqu'à la ligne finale.
Ma note : 18/20



La plage des noyés de Domingo Villar
Un polar très bien construit, une lecture agréable qui met en scène une enquête intéressante sur la côte espagnole. 
Ma note : 16/20



Trois accidents et un suicide de Seamus Smyth
Voilà un thriller qui déménage ! J'ai adoré suivre Gerd, un "organisateur de meurtres" froid et cruel, qui programme au détail près la fin de ses cibles. Un roman bourré de talent et d'humour noir, parfois trash mais délicieusement addictif !
Ma note : 18/20


     

Walking Dead : tomes 15 et 16 de Robert Kirkman et Charlie Adlard
J'arrive, à mon grand malheur, à la fin de cette série, en attendant la publication des nouveaux tomes. Cela est d'autant plus frustrant que les personnages semblent prendre un nouveau départ, et que de nombreuses péripéties s'annoncent encore.
Ma note : 20/20



Judge, tome 2 de Yoshiki Tonogai
Je continue lentement la lecture de cette série manga qui semble prometteuse bien que longue à démarrer.
Ma note : 15/20


Et vous, qu'avez-vous lu ce mois-ci ?

vendredi 29 mars 2013

Petite virée au Salon du Livre de Paris


Comme promis dans ma dernière vidéo et sur Facebook, petite vidéo souvenir de ma visite au Salon du Livre de Paris dimanche dernier. Je remercie encore une fois les éditions Pocket qui m'ont offert une entrée !

mercredi 27 mars 2013

Coup de coeur : Le journal de Bridget Jones d'Helen Fielding


J'ai choisi cette lecture suite à vos nombreuses recommandations (notamment sur YouTube) et pour mettre fin à un début de déprime littéraire. Je dois vous remercier pour ces précieux conseils : Le journal de Bridget Jones est un véritable bol d'oxygène, rempli d'agents déridants, que j'ai dévoré avec un plaisir sans fin. C'est un énorme coup de coeur !

Bridget, 30 ans, célibataire et paumée
Libre et indépendante, Bridget n'est pas tellement pressée de trouver l'homme parfait. C'est d'abord pour faire plaisir à sa mère un peu givrée, qui lui rappelle sans cesse que l'horloge tourne, qu'elle essaye de s'impliquer dans une relation. Forcément, il fallait que ce soit avec son patron, un homme charmant auquel elle ne peut pas résister, mais qui s'avère être un connard...

J'ai immédiatement accroché au personnage de Bridget : intelligente, pimpante, pleine de joie mais terriblement maladroite dans la vie comme avec les mecs, ce qui donne lieu à bon nombre de situations cocasses qui m'ont fait hurler de rire. 

Côté style, Le journal de Bridget Jones est assez original. Dans son journal, Bridget consigne, presque heure par heure, ses joies, ses peines, ses coups de gueule et ses excès en tout genre (kilos, alcool, clopes et appels au répondeur, entre autres). L'écriture est fluide, drôle et très imagée (parfois à grand renfort d'onomatopées, du genre : "AAAAAAAAAHHHHHHHHHHHH"), et je me suis représentée Bridget en action sans le moindre problème. Seule (petite) ombre au tableau, les abréviations, si elles s'inscrivent parfaitement dans le style "journal intime", m'ont un peu gênée au début, même s'il n'y a rien de bien méchant.

En définitive, j'ai vraiment eu le sentiment, à la lecture, que Bridget était ma copine, et j'ai eu beaucoup de mal à ne pas lire à la suite le tome 2, L'âge de raison, tellement je ne voulais pas la quitter. Le journal de Bridget Jones est un coup de coeur comme je n'en avais pas eu depuis un certain temps et qui m'a redonné la pêche !  A lire absolument !

Le journal de Bridget Jones d'Helen Fielding, J'ai Lu, 2000, 342 pages

lundi 25 mars 2013

C'est lundi, que lisez-vous ? [42]


C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou et repris par Galleane.
La bannière a été créée par Galleane.


Je dois être maudite : impossible, depuis un mois, d'être assidue dans mes rendez-vous du C'est lundi, que lisez-vous ? Ces deux dernières semaines, c'est la faute à un rythme de lecture clairement en berne, doublé d'une grosse crève qui m'a coulée au lit tout le week-end dernier...
Qu'à cela ne tienne, me revoici un peu plus en forme, avec quelques nouvelles côté lecture !




Qu'ai-je lu dernièrement ?
J'ai passé un excellent moment avec Cette nuit-là de Linwood Barclay, un thriller inattendu qui m'a surprise de bout en bout. Je voulais découvrir Linwood Barclay depuis longtemps, et je ne suis pas déçue !

J'ai enchaîné avec La plage des noyés de Domingo Villar, dans le cadre du Prix des lecteurs du Livre de Poche : un très bon polar qui m'a agréablement surprise.

J'ai également trouvé un moment pour lire le tome 2 de Judge de Yoshiki Tonogai, un manga dont l'intrigue me plaît beaucoup, mais qui met un peu trop de temps à démarrer à mon goût.

Enfin, j'ai savouré mon plaisir du dimanche en lisant le tome 16 de The Walking Dead ! 


Que suis-je en train de lire ?
Dernier livre reçu dans le cadre du Prix des lecteurs du Livre de Poche : Trois accidents et un suicide de Seamus Smyth, un thriller irlandais qui me plaît beaucoup pour le moment !


Que lirai-je par la suite ?
J'ai trois livres en tête, mais j'hésite encore sur l'ordre dans lequel je les lirai.
Il y aura probablement Crains le pire de Linwood Barclay, ainsi que Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil de Haruki Murakami (pour le challenge Livra'deux pour Pal'addict) et Jane Eyre de Charlotte Brontë (pour le prochain Book Club de Livraddict), histoire de changer un peu des thrillers et des polars.


Et vous, que lisez-vous ?

mercredi 13 mars 2013

Le diable d'abord de Franck Hériot


La couverture, le titre et le quatrième de couverture de ce thriller français m'avaient mis à la bouche, et c'est avec un intérêt certain que je me suis plongée dans la lecture de Le diable d'abord. Malheureusement, l'ennui s'est rapidement emparé de moi et j'ai été relativement déçue par cette lecture que j'attendais un peu plus originale...

Un thriller prometteur mais limité
Un journaliste littéraire est retrouvé mort dans une ruelle parisienne, la nuque brisée. A quelques quartiers de là, c'est le corps sans tête d'un SDF qui est découvert. Apparemment sans lien, ces deux enquêtes sont confiées au commandant Philippe Gorin, l'enquêteur le plus expérimenté de la Crim', au 36, quai des Orfèvres. Des enquêtes qui vont le plonger au coeur des plus mystérieuses barbouzeries et le mener en Sibérie, à la frontière russo-chinoise, mais également sur les traces de son passé ténébreux.

Si l'intrigue est prometteuse, bien qu'assez peu originale, deux éléments ont compromis mon plaisir à la lecture. Tout d'abord, je n'ai pas du tout accroché au personnage de Gorin. L'archétype du flic ultra-solitaire, asocial et doté d'un instinct incommensurable qui explique à lui seul la résolution des enquêtes n'est pas pour me plaire. Et malgré mes efforts, ce personnage un peu trop stéréotypé à mon goût n'a réussi qu'à m'agacer (particulièrement lors de la scène de l'interrogatoire, qui m'a exaspérée). Ensuite, j'ai trouvé le style de l'auteur assez pauvre, et si la volonté d'introduire du suspense dans l'intrigue est évidente, celui-ci n'est pas bien maîtrisé.

Je salue tout de même la précision des descriptions, notamment de l'univers de la police et des services secrets. La mise en scène de différents agents de la DCRI, de la DCGE, de la Crim' et d'autres brigades est assez réaliste et plutôt bien faite. Néanmoins, s'il contient des éléments qui peuvent en faire indéniablement un bon roman, Le diable d'abord souffre malheureusement de menus détails qui entachent sa qualité et m'ont déçue.

Le diable d'abord de Franck Hériot, Le Cherche Midi, 2013, 427 pages

Je remercie les éditions Le Cherche Midi qui m'ont gracieusement envoyé ce livre dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio.

lundi 11 mars 2013

C'est lundi, que lisez-vous ? [41]



C'est lundi, que lisez-vous ? est un rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou et repris par Galleane.
La bannière a été créée par Galleane.


Le moins que je puisse dire, c'est que ces deux dernières semaines ont été assez chaotiques sur le plan de la lecture. Le rythme métro-boulot-dodo ne m'a pas vraiment laissé de temps libre pour la lecture. Ajoutées à cela deux lectures plus que moyennes, j'ai eu beaucoup de mal à avancer... 



Qu'ai-je lu dernièrement ?
J'ai abandonné Les lunes de Barcelone de Javier Calvo à la moitié : des personnages beaucoup trop antipathiques à mon goût et une intrigue à laquelle je ne comprends rien ! Je le reprendrai à la fin du mois, si le coeur m'en dit.

J'ai également pas mal galéré avec Le diable d'abord de Franck Hériot, qui est une grosse déception : une intrigue somme toute assez banale qui pourrait être sympathique, n'était le personnage peu intéressant et le style inexistant. Je me suis ennuyée.

Du coup, j'ai contré un début de déprime littéraire en choisissant un livre que beaucoup d'entre vous m'ont chaudement recommandé : Le journal de Bridget Jones de Helen Fielding. C'est un coup de coeur absolu ! J'ai ADORE, j'ai ri, j'ai décompressé, au point de ralentir ma lecture pour ne pas en voir la fin !

J'ai enfin lu le tome 15 de The Walking Dead, qui est toujours mon grand plaisir du dimanche après-midi ! 


Que suis-je en train de lire ?
Pour ne pas compromettre l'équilibre encore précaire de mon humeur littéraire (Bridget Jones a bien sauvé les meubles, mais je suis encore tout près de la panne de lecture), j'ai choisi pour cette semaine un roman que l'on vient de me prêter et que j'ai très, très, très envie de lire : Cette nuit-là de Linwood Barclay.


Que lirai-je par la suite ?
Je reprendrai enfin mon programme de lecture là où je l'ai laissé, avec La plage des noyés de Domingo Villar, dans le cadre du Prix des lecteurs du Livre de Poche.


Et vous, que lisez-vous ?

vendredi 8 mars 2013

Nos étoiles contraires de John Green


C'est le roman dont tout le monde parle ces dernières semaines. Parce que je voulais découvrir John Green depuis quelques temps, je l'ai donc lu, et j'ai découvert un magnifique ouvrage sur la vie, l'amour et l'amitié. Un livre brillamment écrit, mais qui, malgré son sujet que je connais bien, n'a pas réellement su m'émouvoir.

Une furieuse ode à la vie
Hazel, 16 ans, souffre d'un cancer de la thyroïde dont elle ne guérira probablement jamais. Poussée par sa mère, elle fréquente à contre-coeur un groupe de soutien constitué d'autres enfants cancéreux, au sein duquel elle partage son expérience de la maladie. Jusqu'au jour où arrive Augustus, 17 ans, en rémission complète d'un ostéosarcome qui lui a déjà pris une jambe. Entre eux, c'est l'entente immédiate. Ensemble, ils vont vivre à fond leur vie d'ado, disserter sur le sens de l'existence et de la mort, s'aimer et aimer leur vie comme elle mérite d'être appréciée.

Dans ce roman, John Green communique, par le biais de ses personnages, une furieuse envie d'aimer la vie. Qu'elle soit dure, moche, injuste et douloureuse, elle mérite d'être vécue pour les moments de bonheur pur qu'elle peut procurer. J'ai particulièrement aimé les réflexions de l'auteur (notamment via le personnage d'Augustus) sur la peur d'être oublié par les autres, une fois que l'on est mort. J'ai également apprécié le réalisme sans fioritures avec lequel l'auteur décrit une réalité dure, repoussante, mais que l'on ne peut qu'accepter. La description de la douleur et la détresse du deuil est tellement vraisemblable que j'en ai été bouleversée. Enfin, le rôle du livre Une impériale affliction, que ne ce cessent de lire Hazel et Augustus pour s'accrocher à la vie, m'a beaucoup plu, même s'il donne lieu à quelques longueurs.

Néanmoins, si ce roman est d'une manière générale très réussi, il n'a pas réussi à m'émouvoir, et ses personnages ne m'ont pas touchée. Cela est peut-être lié au fait que j'ai vécu, de façon personnelle et traumatisante, une situation en tous points similaires avec celle du livre, et que j'ai volontairement gardé mes distances avec cette histoire. Toujours est-il que je ne me suis pas attachée à Hazel, Augustus et à cette histoire et que, même si j'ai versé ma dose de larmes, ce n'est pas vraiment par sympathie avec les personnages (ça y est, vous me prenez pour une sans coeur). 

En bref, Nos étoiles contraires est un livre bien écrit, offrant une belle maîtrise dans les dialogues, se lit facilement et met en scène une belle histoire qui donne envie de vivre. Il touchera beaucoup de lecteurs, j'en suis certaine. Malheureusement, la magie n'a pas opéré chez moi.

Nos étoiles contraires de John Green, Nathan, 2013, 323 pages

Je remercie chaleureusement les éditions Nathan qui m'ont gracieusement envoyé ce livre.

lundi 4 mars 2013

Les Partenaires de John Grisham


Cela faisait un bon bout de temps que j'avais envie de lire un roman de John Grisham. Souvent mis en avant en librairie, cet auteur m'intriguait, mais devant sa vaste bibliographie, je ne savais jamais par où commencer. J'ai enfin découvert la plume du maître du thriller juridique grâce au Club des blogueurs des éditions Pocket, qui publient Les Partenaires en poche au mois d'avril.

Intrigue judiciaire et comique de situation
David Zinc, trente deux ans, travaille sans relâche depuis 5 ans dans l'un des plus gros cabinets d'avocats de Chicago. Un beau jour, il pète les plombs et prends ses jambes à son cou. Réfugié dans un bistrot au coin de la rue, il noie son angoisse dans l'alcool. Le lendemain matin, alors qu'il décuve, il se rend compte qu'il a été embauché dans un cabinet d'avocats fumeux qui prévoit d'attaquer sans preuves l'un des plus gros groupes pharmaceutiques du pays. Commence alors une bataille judiciaire qui en fera voir à David de toutes les couleurs...

J'ai adoré ce roman qui enchaîne les situations cocasses et les scènes comiques. Le pauvre David se retrouve coincé entre Oscar et Wally, deux associés aux idées loufoques qui prospectent en écumant les salons des pompes funèbres et en courant après les ambulances pour récupérer des clients parmi les accidentés de la route. Wally, le moins gêné des deux nouveaux collègues de David, est même allé jusqu'à se déguiser en médecin pour harceler un client hospitalisé. On sourit à chaque page, et certaines situations sont carrément hilarantes. La lecture est très agréable, la détente est absolue et on en redemande.

Immersion dans les tribunaux américains
Si Les Partenaires semble bien moins "sérieux" dans son intrigue que les autres romans de John Grisham, il plonge tout de même le lecteur en immersion dans la justice américaine. Une justice procédurière, à laquelle nous sommes peu habitués en Europe, où les avocats sont prêts à tous les coups bas - et même à se battre, pour notre plus grand plaisir ! - pour toucher plus d'honoraires.

Enfin, la plume de John Grisham est très fluide, sans longueurs. Les Partenaires est un réel plaisir dont j'aurais volontiers prolongé la lecture, et que je recommande à tous ceux qui veulent passer un bon moment de détente.

Les Partenaires de John Grisham, éditions Robert Laffont, collection Best-Sellers, 2012, 429 pages
A paraître le 11 avril 2013 aux éditions Pocket.

Je remercie chaleureusement les éditions Pocket qui m'ont gracieusement envoyé ce livre.

samedi 2 mars 2013

Mon bilan lecture de février

Une lecture, un avis court, une note !
Pour lire mes avis détaillés (quand il y en a) sur chaque livre, cliquez sur le titre.

Ce mois-ci, j'ai littéralement fait péter mon compteur : j'ai lu 7 livres4 comics et 1 manga.



Un récit difficile à lire en raison de l'écriture documentaire très fouillée, mais tout bonnement fascinant, qui nous plonge dans la Chicago sale et inquiétante des années 1880 et met en scène avec brio les ambitions et la démesure humaine. Un presque coup de coeur !
Ma note : 17/20



Un roman prometteur de par son thème (la crise de la quarantaine) et qui m'a fait découvrir un auteur québécois à la plume très agréable. Malheureusement, j'ai été gênée par l'attitude de Sophie Parent et par les relations mère-fille décrites dans le livre, qui m'ont choquée et ont gâché ma lecture.
Ma note : 12/20



Mon premier Douglas Kennedy, et quelle découverte ! J'ai adoré ce roman de bout en bout, qui met en scène un Ben Bradford très attachant et prêt à tout pour sa liberté et ses aspirations. Une excellente réflexion sur le sens de la vie.
Ma note : 18/20



Un bon polar historique très dépaysant, idéal pour un bon moment de détente. Malheureusement, ce roman souffre par moments d'une intrigue un peu plate et d'un personnage principal trop lisse.
Ma note : 15/20



Un thriller très surprenant, qu'il est impossible de lâcher une fois commencé ! Une intrigue hors du commun dans un Brésil méconnu et terriblement inquiétant. Amateurs de sensations fortes, courrez-y ! Je conseille toutefois aux âmes sensibles de s'abstenir.
Ma note : 19/20



Nos étoiles contraires de John Green
Un magnifique livre sur les angoisses liées à une mort prématurée et à l'oubli des disparus, qui donne une furieuse envie d'aimer la vie. En revanche, les personnages n'ont pas éveillé en moi de grande émotion, si ce n'est me rappeler la douleur des deuils que j'ai déjà eu à porter.
Ma note : 14/20



Les Partenaires de John Grisham
Un roman génial, bourré d'humour et de situations cocasses, qui m'a beaucoup fait rire ! J'ai passé un excellent moment et j'en redemande.
Ma note : 16/20


    
    
    
Walking Dead : tomes 11 à 14 de Robert Kirkman et Charlie Adlard
Décidement, je ne me lasse pas de cette série qui explore sans ménagement les pires vices des êtres humains qui, même quand leur vie est gravement en danger, ne peuvent s'empêcher de faire le mal autour d'eux.
Ma note : 20/20



Judge, tome 1 de Yoshiki Tonogai
J'ai enfin trouvé un manga qui me plaît ! Le premier tome de ce thriller en 6 volumes m'a mis l'eau à la bouche et j'ai hâte de lire la suite.
Ma note : 16/20



Et vous, qu'avez-vous lu ce mois-ci ?