mardi 26 juin 2012

Mon Saint-Maur en Poche 2012 !

Vous me l'avez demandé, je vous l'ai promis, voici le récit de ma journée au salon Saint-Maur en Poche 2012 !

Tout d'abord, je dirais qu'il s'agit d'une journée inoubliable ! Un temps magnifique, un ambiance conviviale et chaleureuse, des écrivains partout et de bonne humeur, que demander de plus ? Le salon a visiblement été victime de son succès si l'on en croit l'affluence et l'attente incontournable aux caisses en fin de journée. Côté organisation, tout était très bien préparé, chaque auteur et chaque livre bénéficiait d'une affichette de promotion comme celles qui ont rendu La Griffe Noire célèbre. 


Au détour des couloirs du salon, vous croisiez Gérard Collard et Marina Carrère d'Encausse, très humains bien qu'un peu occupés. Mais la magie de ce salon a consisté pour moi en des rencontres inoubliables avec des écrivains au top ! Je suis très contente de moi, car j'ai rencontré (presque) tous les écrivains que je voulais absolument voir.

J'ai d'abord rencontré Henri Loevenbruck, très sympathique, qui m'a conseillé son roman Le Rasoir d'Ockham, qu'il m'a gentiment dédicacé.




Puis j'ai discuté avec Agnès Abécassis. Je lui ai demandé par lequel de ses livres il fallait commencer, et elle m'a recommandé sans hésiter Le théorème de Cupidon. Agnès Abécassis est HYPER sympa, c'est un vrai rayon de soleil et je suis vraiment ravie de l'avoir rencontrée.




J'ai ensuite fait la connaissance de Barbara Constantine, qui m'a dédicacé A Mélie, sans mélo. Barbara Constantine est très douce, très agréable, et j'avais envie de rester tout l'après-midi à ses côtés !




Je me suis ensuite dirigée vers le stand de l'auteur que je ne voulais manquer sous aucun prétexte : Sire Cédric. Et il ne faillit pas à sa réputation : c'est un homme très charmant, très accessible. Il n'a pas hésité à discuter pendant un bon quart d'heure avec moi, et a même prodigué de précieux conseils d'écriture à la jeune femme qui était devant moi. J'ai un énorme coup de coeur pour cet écrivain, autant pour ses livres que pour sa personnalité. Je suis repartie avec mon exemplaire dédicacé du Premier Sang




Après cette belle rencontre, direction les auteurs anglo-saxons ! Il y avait au salon 3 pointures du thriller que je voulais absolument voir :

Le britannique S.J. Watson, qui m'a dédicacé mon exemplaire d'Avant d'aller dormir.




L'autre britannique R.J. Ellory (à droite sur la photo), qui s'est efforcé de dire quelques mots de français et de serrer la main à chaque lecteur, et qui m'a dédicacé Seul le silence.

Le néo-zélandais Paul Cleave (à gauche sur la photo), qui a beaucoup de charme et est très sympa. Il m'a demandé comment j'allais et nous avons échangé quelques mots (j'avoue que j'ai eu quelques secondes de réaction, le temps de comprendre l'accent néo-zélandais !) Il m'a dédicacé Un employé modèle





Et puis j'ai fait la rencontre de Philippe Gourdin que je ne connaissais pas tout mais qui m'a intriguée par son livre Une vie... sept avis : il s'agit d'un roman découpé en 7 parties qui peuvent se lire dans l'ordre que l'on veut, à condition de lire la septième en dernier. 




Enfin, il y avait beaucoup d'écrivains très connus à ce salon, que je n'ai pas eu l'occasion de rencontrer : Katherine Pancol, Anna Gavalda, Guillaume et Valentin Musso, et j'en passe et des meilleurs.

Guillaume Musso

Anna Gavalda

Katherine Pancol

Géronimo Stilton

Je suis rentrée chez moi rincée mais très heureuse de toutes ces rencontres et de tous ces livres dédicacés ! Je vous conseille vivement ce salon l'année prochaine, et j'y retournerai à coup sûr !

6 Commentaires :
  1. Beaucoup de belles rencontres et de belles lectures en perspectives.

    RépondreSupprimer
  2. Waaah t'as une photo de Géronimo Stilton ! La classe :D
    De bien belles rencontres en effet, ça fait envie toutes ces dédicaces :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai trouvé ça trop cool qu'il se mette en costume pour signer les dédicaces ! Les enfants étaient tout fous !

      Supprimer
  3. T'as l'air de bien t'être amusée ! Peut être que l'année prochaine je prendrais mon courage à deux mains et que j'irais faire un tour là bas ;)

    RépondreSupprimer
  4. La chance!! je voulais trop y aller! Ce sera pour l'année prochaine maintenant...

    RépondreSupprimer