mardi 10 janvier 2017

Madame la marquise et les gentlemen cambrioleurs ~ Frédéric Lenormand

Après la saga Voltaire mène l’enquête, Frédéric Lenormand revient avec une nouvelle série policière historique autour d’une des femmes les plus sulfureuses de la Belle Epoque : la marquise Casati. Un roman haut en couleurs à l’image de cette personnalité truculente.


Madame la marquise et les gentlemen cambrioleurs ~ Frédéric Lenormand

Quatrième de couverture :
A l'automne 1908, l'extravagante marquise Casati s'installe au Ritz avec son guépard, ses lévriers, son perroquet, ses singes et son boa vivant. Son séjour est bientôt troublé par une série de vols et d'assassinats dans les nombreux hôtels particuliers qui bordent la place Vendôme, centre du luxe et de la finance.

La Casati se lance malgré elle dans une enquête qui ne tarde pas à contrarier les projets d'Alfred Lupin, l'ennemi public numéro 2, le frère du célèbre gentleman cambrioleur...

Mon avis :
Dans Madame la marquise et les gentlemen cambrioleurs, on retrouve l'intrigue loufoque, les personnages excentriques et la prose facétieuse qui sont la marque de fabrique de Frédéric Lenormand.

Cette fois-ci, le récit se déroule dans le Paris luxueux du début du 20ème siècle, aire de jeux de la marquise Casati, qui a défrayé la chronique de l'époque par ses apparitions sulfureuses, ses tenues provocantes et ses fêtes pharaoniques qui en font aujourd'hui une légende. Cette ambiance folâtre est joyeusement transposée dans le roman, avec une bonne dose de caricature et d'humour dont Frédéric Lenormand a le secret.

Côté style, c'est toujours un plaisir de lire ce méli-mélo de références littéraires (cette fois-ci à Maurice Leblanc) et de jeux de mots qui apportent une fraîcheur incomparable au récit. Comme à l'accoutumée, on s'amuse, on rit et on en redemande !

Madame la marquise et les gentlemen cambrioleurs de Frédéric Lenormand, City Editions, 2016, 272 pages
Laisser un commentaire :
Enregistrer un commentaire