Sentinelle de la pluie de Tatiana de Rosnay


Dans ce roman sombre à l'atmosphère moite, Tatiana de Rosnay déroule les non-dits d'une famille bien sous tous rapports et fait monter une tension qui éclate comme une bulle aux dernières pages du récit. Un livre à la fois déroutant et puissant.


Quatrième de couverture

Rien n’empêchera les Malegarde de se retrouver à Paris pour fêter les soixante-dix ans du père, arboriste à la réputation mondiale, pas même les pluies diluviennes qui s’abattent sur la Ville Lumière. La crue redoutée de la Seine est pourtant loin d’être la seule menace qui pèse sur la famille.

Comment se protéger lorsque toutes les digues cèdent et que l’on est submergé ? Face au péril, parents et enfants devront s’avouer ce qu’ils s’étaient toujours caché. Tandis qu’en miroir du fleuve les sentiments débordent, le drame monte en crescendo, démultipliant l’intensité des révélations.


Mon avis

Aux premières pages de Sentinelle de la pluie, je me suis demandée si je n'allais pas m'ennuyer ferme. L'intrigue, une réunion de famille à Paris virant au huis clos à cause de la crue de la Seine, n'a en soi rien de bien original. Et pourtant, Tatiana de Rosnay parvient, en déroulant un à un les souvenirs de chacun des personnages, à installer une tension palpable gonflant au fur et à mesure que le récit avance.

Le décor du roman, Paris en crue, avec ce côté extraordinaire et catastrophique que les Parisiens ont vécu en janvier 2018, crée les conditions d'un véritable huis clos. Une atmosphère moite et confinée qui fait resurgir le passé enfoui et tous les non-dits qui contaminent les relations des Malegarde, cette famille de taiseux. Au milieu, Linden, le fils cadet, brillant photographe aux prises avec ses démons, tente de dénouer les nœuds qui l'empêchent d'avancer.

Bien plus qu'une histoire de famille au milieu d'un Paris apocalyptique au demeurant magnifiquement décrit, Sentinelle de la pluie est un roman d'analyse. Tatiana de Rosnay y aborde les failles qui, peu à peu, affectent une descendance. Elle y parle de l'homosexualité des enfants rejetées par les parents. Elle y célèbre la beauté des arbres, aussi, ces êtres vivants et protecteurs. D'un bout à l'autre, il se dégage de ce roman une sensibilité qui m'a profondément émue.

Sentinelle de la pluie de Tatiana de Rosnay

Si j'ai trouvé ce roman étrange, j'ai senti dès les premiers chapitres que tout se jouerait dans les dernières pages. Et pour cause, Sentinelle de la pluie est un de ces romans qui ne prennent tout leur sens et leur puissance qu'une fois posé le point final, qui m'a mis les larmes aux yeux.


En bref

Un roman familial déroutant mais très abouti qui aborde les failles du passé et ses conséquences sur le présent. J'ai été très touchée par la sensibilité des personnages sous la plume de Tatiana de Rosnay.


Le livre

Sentinelle de la pluie de Tatiana de Rosnay
Editions Héloïse d'Ormesson (2018), 368 pages

Laisser un commentaire
Enregistrer un commentaire